Parlons de la bouteille…

Avant d’être lancée du titanic, quel était son contenu ? A quoi cette bouteille a t’elle bien pu servir ?
Malheureusement, nous ne pouvons que faire des suppositions puisque les photos n’ont pas de définition suffisante pour pousser des analyses en local sans avoir la bouteille.
Que voit-on, une bouteille, de type carré de 20 cm de haut et de dimensions 6 x 6 cm. On peut considérer qu’elle avait une contenance de 500 à 630 ml. On doit donc éliminer les bouteilles de vin, mais on peut considérer des alcools forts comme du cognac ou de l’armagnac. A moins qu’il ne s’agisse d’une bouteille d’huile, de parfum ? Espérons qu’une analyse du bouchon permettra de déterminer son origine en terme d’usage.

Etant donné qu’elle a été cassée par les enfants du découvreur pour récupérer le contenu, on peut en déduire qu’elle n’était pas ou plus solide. Néanmoins, elle a permis de protéger son contenu pendant plus d’un siècle!
Le verre ne semble pas trop usé par le roulis des vagues, mais par contre son verre a priori blanc a permis de protéger le contenu des UV du soleil!
Elle était fermée par un cachet de cire qui a été parfaitement mis pour la rendre totalement étanche et supporter les embruns et le choc de la chute du pont du navire! Comment Mathilde s’est elle procurée la bouteille et surtout la cire pour la refermer.

Nous attendons des commentaires d’un verrier isarien pour compléter cet article.